Rechercher

La monture ronde, retour sur l'histoire d 'un classique de l'optique

La monture ronde est mise à l'honneur ce mois ci dans vos boutiques : pour les enfant ou pour les adultes, nous vous avons sélectionnés des montures aux interprétations variées de cette forme. A cette occasion nous en profitons pour vous partager son histoire qui reste couplée à celle de l'évolution de l'optique. Bonne lecture.

XIII eme Siècle

La monture ronde est associée au bégaiement de l'optique au 13eme puisque c'est la première formes de lunette ayant existé.

En effet un certain Luigi Zecchin découvre le pouvoir grossissant d'un couvercle en cristal et créé les « roidi da ogli », le verre rond pour les yeux. Auparavant on utilisait des « pierres de lectures » sortes de cabochons en cristal taillés et poli.

A l'époque l'on ne savait corriger que les troubles associés à la vision de près et les « bésicles clouantes » étaient réservées aux moines copistes : il s'agissait de deux verres enchâssés dans des cercles cloués entre eux afin de permettre le pincement du nez. Les principaux matériaux utilisés étaient le bois la corne ou le cuir, des matériaux onéreux, c'est pourquoi ces objets étaient essentiellement réservés aux érudits.


Au XV e siècle

Deux avancées majeures viennent influencées le domaine de l'optique : l'apparition des verres concaves (corrigeant la myopie) et le développement de l'imprimerie, ces bésicles viennent à être plus sollicitées, on fait alors évoluer leur forme : les bésicles clouantes sont remplacées par les bésicles à pont arrondis. Celles ci peuvent être accompagnées de lanières ce glissant dernière les oreilles pour un meilleure maintien, celles ci étant réalisées principalement en écaille de tortue, corne, bois, os ou ivoire elles restent l'apanage de la bourgeoise et des érudits ;


Au 18eme siècle

En 1752 les premières « lunettes à tempes » font leur apparition, afin de pouvoir les mettre plus facilement avec les perruques de l'époque, c'est l’ancêtre des montures à branches que nous connaissons aujourd'hui, elles sont souvent faites en métal par des forgerons ou des orfèvres une par une à la main. A cet époque apparaissent aussi les premiers verres bifocaux inventés par Benjamin Franklin qui vont permettre de voir de loin et de près.

C'est aussi à partir de cette époque que va apparaître une nouvelle forme de lunettes : la forme ovale.


Du 18ème aux années 1960 la monture ronde va toujours être présente mais l'arrivée de l'industrialisation va permettre une production de montures plus importantes et d'équiper plus de personnes, de plus les innovations techniques vont permettre de tailler les verres dans les formes différentes, c'est le début de la lunetterie de mode.

Epoque contemporaine

Après les aviateurs et les formes art déco des années 30, les pantos des années 40 et les montures papillonnantes des années 50, les montures rondes deviennent sur le devant de la scène par le bais de la communauté Hippie et es montures de John Lennon.


Dans les années 70 elles vont restées présentes en version oversize et colorée, puis elles vont se faire plus discrètes pendant les années 80 et 90.

Et aujourd'hui ?

Elles reviennent sur le devant de la scène depuis une dizaine d'années avec une large préférence ces derniers temps pour la montures ronde en métal dorée.

Elle est aujourd'hui devenue un classique retravaillé par les créateurs et designers de l'optique. Chacun se l'approprie à sa manière : couleur, matière, taille , pont, montage, épaisseur, poids... les variations sont infinies et nous laisse présager encore de belles surprises pour le futur autour de cette forme si simple et pourtant indémodable.

Après cette mise en bouche, nous restons à votre disposition pour discuter de montures, d'optique mais aussi pour vous conseiller et vous accompagner lors d'un essayage de lunettes pour trouver la monture qu'il vous faut, dans ce cas vous pouvez prendre RDV, c'est par ici.



20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout